Partagez | 
 

 Mitsuru Adachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xsaga2001

avatar

Féminin Messages : 1044
Points : 1560
Age : 33
Localisation : 95

MessageSujet: Mitsuru Adachi   Sam 4 Fév - 18:55

Mitsuru Adachi


Né le 9 février 1951 à Isezaki (préfecture de Gunma, nord de Tokyo), il débute dans le manga avec Kieta Bakuon ("l'explosion évanouie"?), publiée dans la revue "Deluxe Shônen Sunday" en 1970. Au début de sa carrière, Adachi travailla avec différents scénaristes, notamment pour les histoires courtes (l'un des principaux scénaristes fut Yamasaki Jûsô, avec qui il collabora pour les Seishun no Kôshien notamment et Yûhi yo nobore. Désormais, s'il dispose de quatre collaborateurs pour les dessins, il s'occupe seul du scénario de ses histoires. Il est probable que c'est le succès de Nine, puis de Touch qui l'ont fait abandonné ces collaboration. Avec succés d'ailleurs.
A ses débuts, ses manga se retrouvaient indifférement dans les revues pour filles et pour garçons. Dès le début, il ne respecta jamais clairement la limite entre le shojo (manga pour fille) et le shonen (manga pour garçons). A la limite des genres, il en évite les excès et cela donne vraiment l'atmosphère si particulière, toute en nuance et en modération, de ses oeuvres. Si on pouvait définir d'un seul mot le style d'Adachi, c'est bien le mot "modération" qui le caractériserait le mieux. Non ciblées à un public particuliers, Adachi peut se permettre de parler à tous (au grand dam de son éditeur, si l'on en croit les innombrables petites scènes entre Mitsuru et lui dans les manga, lorsque le dessinateur se met à délirer un peu trop...). Mais toutes ses histoires sont principalement vues du côté des garçons et non des filles. Ses histoires, Adachi les définit lui même comme des "comédies scolaires". Adachi s'intéresse au quotidien, à l'aspect le plus commun de la vie des adolescents, de leur passage à la vie adulte, de leur maturité. Cet aspect est contrebalancé par l'abondance des traits humoristiques, quiproquos, réparties, comique visuel, etc, qui alterne avec les moments plus graves. Le sport est une grande source de scènes d'humour, mais il est plutôt là pour "condenser" l'histoire, débloquer des situation ou au contraire cristalliser les tensions, mais il n'est pas le centre exclusif de l'histoire, plutôt une périphérie, à la différence de la plupart de manga shônen (type Captain Tsubasa -"Olive et Tom"). Ce qui fait d'Adachi un auteur à la fois très sensible mais aussi bourré d'humour, y compris lorsqu'il se met lui-même en scène. Mais avec Jinbe et Niji-Iro Tôgarashi, on sait que Adachi ne se contente pas de s'intéresser aux relations entre élèves, ni qu'au baseball.
Entre 1976 et 1978, il publie les Aa! Seishun no Kôshien ("Ah! le Kôshien de la jeunesse"). Cette série est centrée sur la baseball des lycées, menant au "mythique" Kôshien, le stade où se déroule la finale - qui a presque plus d'importance que les matchs professionnels au Japon -, près d'Osaka, durant le mois de Juillet. Cette série de 7 volumes a été scénarisée par Jûsô Yamasaki.
Les deux histoires longues qui s'y trouvent sont Hatsukoi Kôshien ("le Kôshien, le premier amour"), en deux volumes, et Nakimushi Kôshien ("Le Kôshien, combien de larmes versées!), un volume. La première s'intéresse à Juunko, la manager d'un club de baseball du lycée de Wakaba, qui rêve d'aller jouer au Kôshien avec son équipe et surtout son lanceur Sawamura Shun, qu'elle adore. Dans la deuxième, on suit l'histoire de Sonoda Natsuko, élève de 3ème année au lycée de Jôhoku est manager de l'équipe de baseball, dont son père Ryûnosuke est l'entraîneur, et Ootomo Akira, son meilleur ami, un lanceur désinvolte. Mais cette année est particulière, atteint par la limite d'âge, c'est la dernière année d'entraîneur pour Ryûnosuke, et il tient à conquérir le Kôshien.
Le premier véritable succès populaire d'Adachi est Nine, puis surtout Touch '"Théo ou la batte de la victoire, en France) qui fer de lui l'un des auteurs de manga les plus populaires de Japon. Suivront ensuite des séries comme Hi atari Ryôko ("Une vie nouvelle" en France), Miyuki ("Tommy et Magali" en France), Rough, Slow Step (disponible en K7 video, sous titre), Niji-Iro Tôgarashi, et H2, la série actuelle qui remporte un bon succès au Japon. Il travaille actuellement à Fujimi-Dai, une petite ville de Nerima, dans la banlieue de Tôkyô.

Mangas
Cross Game Cross Game
Itsumo Misora Itsumo Misora
H2 H2
Touch Touch
Hiatari Ryōkō! Hiatari Ryōkō!
Miyuki Miyuki
Slow Step Slow Step

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://setonamizushiro-fr.forumgratuit.org/
 
Mitsuru Adachi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mitsuru Adachi
» Shonen: Cross game [Mitsuru, Adachi]
» [Unoa L./S.] Mitsuru...
» Une vie nouvelle
» [ANIME] Working!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangaddict :: Mangaddiction :: L'univers du manga :: Mangakas-